Histoire

Pujols sur Ciron est un petit village calme et paisible de 798 habitants au 1er janvier 2018, bordé par le Ciron, sa surface est de 753 hectares.
Notre village est riche de nombreuses et dynamiques associations.
La traditionnelle fête de la St Pey a lieu le premier week-end d’août, le repas aux escargots et le feu d’artifice clôturent ces quatre jours de festivités qui contribuent à sa réputation .
Situé à 40km de Bordeaux, entre vignes et forêts,  nous vous invitons à une charmante découverte.

Nom ancien : PUJAR en gascon, signifie élévation. Menhir. Seigneurie, probablement au XIIe siècle.

En 1207, Jean de Staples, seigneur de la Salle, ayant reçu en fief du roi Jean d’Angleterre, en 1205, le cours du Ciron, de Budos à son embouchure, permit à noble Jean de la Salle, de construire un moulin à trois meules sur le Ciron, près de la maison noble de la Salle. Plus tard, le moulin est en ruines et appartient au sieur Jean de Sauboa. En 1540, nous trouvons la maison noble aux mains de noble Jean de Portepain, écuyer, sieur de la Salle du Ciron, qui avait épousé Jeanne de Montferrant, sœur de Pierre de Montferrant, soudan de la Trave.
L’église de Pujols est peut-être l’ancienne chapelle d’un prieuré: à l’intérieur, au pilier du milieu, la tête et le buste d’un moine coiffé d’une capuce émergent au bas de la retombée d’un arc
aujourd’hui disparu.
À la Révolution, la paroisse Saint-Pierre (ou Saint-Pierre-auxLiens) de Pujols forme la commune de Pujols.
La Maison Communale est l’ancêtre de la mairie actuelle, elle est située place de l’église, bâtiment attenant au presbytère.
1811, entrée en fonction du Conseil de Fabrique qui bénéficie lors de sa première année d’ablations (donations volontaires) : réfection des toitures de l’église et du presbytère.
1815, quatre points de vente de boissons au détail : au Bourg, à Colas, au Moulin de Lasalle et à Charlot ; le pain est la base de la nourriture pujolaise.
1817, les cultures principales de la Commune sont le froment, la pomme de terre, le maïs, le seigle. Citons aussi, mais à plus petite exploitation : le millet et les légumes secs. La surface cultivée dans Pujols est de 136 hectares. Ravages causés au vignoble pujolais par la gelée du 10 avril.
1830, la population est de 989 habitants.
En 1890, la commune devient Pujols-sur-Ciron.

Autrefois, Pujols sur Ciron était connu dans toute la région pour son marché aux asperges. De son passé il reste l’église, dont le portail est orné d’un riche décor. A l’intérieur on trouve une statue de « La Vierge à l’enfant » du XVe siècle en pierre qui a été exposée à Francfort (Allemagne), puis à Athènes (Grèce). 
La cloche (XVIIe siècle) est aussi un objet classé, la légende rapporte que lorsque des nuages de grêle menaçaient, il fallait la faire sonner pour qu’ils s’éloignent.

Plaidoyers pour l'adjonction de Pujols sur Ciron à l'appellation Barsac