Coronavirus covid-19

 

Message de Jean Luc Gleyze, Président du Conseil départemental de la Gironde

Mesures départementales pour assurer la continuité des services publics

Le 13 mars 2020

Mesdames, Messieurs les élu-e-s,

Suite aux annonces du Président de la République, j’ai tenu une réunion de crise avec l’ensemble des élus et services départementaux concernés. Afin de lutter contre la propagation de l’épidémie et assurer la continuité des services départementaux, je tiens à vous faire savoir que le Département a activé son Plan de Continuité d’Activité dès ce vendredi 13 mars 2020, en lien étroit avec les services de l’État et l’ensemble de nos partenaires.

Depuis le début de la crise sanitaire, le Département a mis en place des mesures de prévention auprès des agents et des services qui accueillent du public.

Les principales mesures  déployées par le Département :

> Collèges : les collèges seront fermés pour les élèves dès le lundi 16 mars 2020. Les agents verront leurs missions réorganisées en fonction des besoins de service des établissementsLe Département sera aux côtés de l’Éducation Nationale pour accompagner la continuité pédagogique. En fonction des consignes relatives à l’accueil des enfants des personnels soignants, les collèges adapteront les conditions d’accueil et de restauration des élèves et personnels enseignants et administratifs. La mutualisation avec les communes pourrait être envisagée pour le service de restauration.

> Personnes âgées et personnes en situation de handicap : les horaires de la Plateforme Accueil Autonomie
(05 56 99 66 99 accueil-autonomie@gironde.fr) sont élargis à compter de ce vendredi 13 mars 2020 : du lundi au jeudi de 9h à 17h15 et le vendredi de 9h à 16h30. Les questions liées aux établissements sont prises en charge par l’ARS. Pour les personnes à domicile, la plateforme pourra répondre aux questions. Pour les communes accueillant une résidence autonomie, l’ARS recommande d’appliquer les mêmes dispositions que pour les EHPAD.

> Protection de l’enfance : Les conséquences sont importantes sur les foyers d’aide sociale à l’enfance en raison de la fin de la scolarisation des enfants. Des renforts peuvent être nécessaires, pour lesquels pourrait être fait appel aux étudiants éducateurs et assistants sociaux, ou des personnels des ITEP et IME susceptibles de fermer. Ce dernier point est en cours de discussion avec l’ARS.

> Mode d’accueil de la petite enfance : De nombreuses questions sont aujourd’hui posées par les assistantes maternelles, qu’elles soient à leur domicile, en Service d’Accueil Familial (SAF) ou en Maisons d’Assistantes Maternelles (MAM).

Rappelons tout d’abord que :

– l’employeur d’une assistante maternelle à domicile ou en MAM est la famille qui confie l’enfant,
– l’employeur d’une assistante maternelle en SAF est la commune ou la CdC,
– l’agrément est donné dans tous les cas par le Département,
– l’accord d’ouverture de la MAM relève de la responsabilité du Maire.

Aucune mesure nationale n’étant prise à ce jour, le Département a pris les dispositions suivantes :

– une assistante maternelle exerçant au domicile conserve son agrément pendant la période exceptionnelle, et définit les modalités d’accueil chez elle avec les parents,
– une assistante maternelle travaillant dans un SAF continue d’ exercer son agrément au domicile pendant la période exceptionnelle, en évitant tout regroupement au SAF

Le Département recommande la fermeture des MAM pendant cette période exceptionnelle. Deux possibilités alors pour les assistantes maternelles travaillant dans une MAM :

– Soit elles bénéficient d’un agrément à domicile, et peuvent donc travailler chez elles avec adaptation des modalités d’accueil en accord avec les parents,
– soit elles ne bénéficient pas d’un agrément à domicile. Dans ce cas, tout accueil d’enfant ne peut être couvert par l’agrément du Département. Sont alors engagées la responsabilité directe de l’assistante maternelle et de la famille dans un accord de gré à gré, non couvert par la collectivité.

> Transports maritimes départementaux : maintien du service public dans les conditions habituelles.

> Manifestations : annulation de tout évènement organisé ou accueilli par le Département rassemblant plus de 100 personnes. Fermeture de la salle de lecture des Archives départementales 

> Ressources et Moyens : le recours au télétravail à domicile sera organisé dans chaque direction pour les agents les plus vulnérables ou ayant dans leur foyer une personne vulnérable et pour les parents dont les enfants de moins de 16 ans sont visés par des mesures de fermeture et sans solution de mode de garde

Le Département déploie un ensemble de solutions numériques afin de limiter les réunions et déplacements de ses élu(e)s et agents.

En fonction de l’évolution de la situation et des consignes de l’Etat, de nouvelles mesures pourront être prises.

Dans les jours et semaines à venir, le Département et l’ensemble des Maisons du Département de la Solidarité resteront ouverts et continueront à assurer leurs missions de service public.

Je vous prie de croire, Mesdames, Messieurs les élu-e-s, à l’assurance de mon engagement dévoué pour la Gironde.

Le Président du Département de la Gironde

                                                                                                                                                                              Jean-Luc GLEYZE

Informations de la CDC

 

Point de situation, informations et recommandations disponibles sur

https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

0 800 130 000 (appel gratuit)

Coronavirus
Lire le document

Si vous revenez d’une zone à risque : Chine (Chine continentale, Hong Kong, Macao), Singapour, Corée du Sud, régions de Lombardie et Vénétie en Italie, Iran et liste actualisée sur https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/coronavirus
Lire le document

Les gestes barrières


Lire le document

Comment mon enfant continue-t-il à apprendre en cas de fermeture de son école ou de son établissement scolaire ?
Lire le document

Comment mon enfant continue-t-il à apprendre s’il doit rester à la maison ?
Lire le document